C’était en 2014 et c’est l’un des boulots les plus intéressants et les plus engagés qu’il m’ait été donné de faire pendant mes 3 années en tant que Directrice Adjointe du Journal des Femmes (merci Armelle Thoraval pour ta confiance) : donner la parole via un chat privé aux femmes victimes de violences conjugales et faire réagir en direct et en vidéo Najat Vallaud-Belkacem, alors Ministre des Droits des Femmes, et Sarah Lebas, réalisatrice du documentaire « Violences conjugales : parler pour renaître » sur France 3.

Des centaines de questions et témoignages de victimes et de leur entourage nous ont été transmis. L’enjeu principal était de former les gendarmes à considérer avec sérieux les plaintes de ces femmes lorsqu’elles se décidaient enfin à demander de l’aide. 5 ans plus tard, la parole semble avoir été libérée notamment avec les mouvements #metoo ou Ligue du Lol mais ce combat reste une priorité et les forums sont encore des plateformes anonymes où la parole est possible. Voilà pourquoi, profondément, je crois aux vertus du web social.

👉 Vous êtes vous-même victime ou supposez qu’une personne de votre entourage l’est : Appelez le 3919

Vous voulez y voir plus clair sur vos réseaux sociaux ?Pour recevoir tous mes conseils, entrez vos prénom/nom et votre adresse mail et cliquez sur "c'est parti !"
Vous voulez y voir plus clair sur vos réseaux sociaux ?Pour recevoir tous mes conseils, entrez vos prénom/nom et votre adresse mail et cliquez sur "c'est parti !"